NOUVELLES
22/05/2012 06:29 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT

Fifa: le Comité exécutif nomme une représentante du football féminin

Le Comité exécutif de la Fédération internationale (Fifa) a nommé en son sein une représentante du football féminin, ainsi que le président de la Commission d'audit et de conformité, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

Ces deux nominations sont toutefois soumises à la ratification par le Congrès, qui se tient jeudi et vendredi à Budapest.

Le Comité exécutif a coopté Lydia Nsekera, présidente de la Fédération burundaise, comme représentante du football féminin.

Le Comité exécutif propose le nom de l'Italo-Suisse Domenico Scala pour présider la Commission d'audit et de conformité. Le Congrès votera sur l'extension des pouvoirs de cette instance, dont les membres seraient dès lors élus et révocables par le seul Congrès et non plus par le Comité exécutif.

Le renforcement de cette commission intervient à la suite d'accusations de corruption et de conflits d'intérêt, qui avait notamment émaillé le Congrès de l'année dernière.

Six villes ont par ailleurs été approuvées pour accueillir la Coupe des Confédérations 2013 au Brésil: Brasilia, Belo Horizonte, Fortaleza, Rio de Janeiro, Recife et Salvador. La Fifa retiendra finalement au plus tard à la mi-novembre entre quatre et six villes.

Le Comité exécutif a également donné son accord pour que les équipes nationales puissent disputer des matches amicaux contre le Kosovo, qui n'est pas une fédération membre de la Fifa.

A Belgrade, la Fédération serbe de football (FSS) a élevé une "vive protestation contre la décision de la FIFA (...) permettant à ses membres de jouer des matches amicaux avec la soit disant équipe nationale de la soit disant République du Kosovo".

Dans un communiqué, la FSS précise qu'une "réunion d'urgence avec les présidents de l'UEFA et de la FIFA, Michel Platini et Joseph Blatter" est prévue pour mercredi.

"Nous allons plaider pour une annulation de cette décision", affirme la FSS.

Ancienne province serbe, le Kosovo a été le théâtre d'un conflit (1998-1999) entre indépendantistes albanais kosovars et forces de Belgrade. En février 2008, la majorité albanaise du Kosovo a proclamé l'indépendance de ce territoire, que la Serbie refuse de reconnaître.

ybl-ks/jfmp/cn/gd