NOUVELLES
21/05/2012 02:48 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Mali: le président Traoré sort de l'hôpital, pas de "lésion grave" (source médicale)

Le président malien par intérim Dioncounda Traoré, agressé et blessé lundi par des manifestants hostiles à son maintien au pouvoir, a pu sortir de l'hôpital après avoir subi des examens qui n'ont révélé aucune "lésion grave", a appris l'AFP de source médicale.

"Il a passé un scanner qui a révélé qu'il n'y a pas de lésion grave", a déclaré le médecin qui s'est occupé de l'examen. M. Traoré a ensuite quitté l'hôpital à bord d'une voiture vers un lieu "sécurisé", a-t-il précisé.

L'agression contre M. Traoré s'est produite dans son bureau de Koulouba, près de Bamako, en marge d'une manifestation organisée par des organisations favorables au coup d'Etat militaire du 22 mars ayant renversé le président Amadou Toumani Touré (ATT).

Selon des témoins, il a été frappé et blessé par de nombreux manifestants qui ont réussi à pénétrer dans son bureau proche du palais présidentiel inoccupé depuis le putsch, malgré la présence d'une centaine de membres de gardes nationaux.

En vertu d'un accord signé par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), l'ex-junte militaire et les autorités intérimaires, M. Traoré doit prendre mardi la présidence d'une transition de douze mois à compter de mardi, après un intérim de 40 jours fixé par la Constitution.

sd-stb/cs/sba