Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Anonymous pirate plusieurs sites web du gouvernement du Québec

La subdivision québécoise du groupe Anonymous a vraisemblablement mis sa menace à exécution.

Le site Internet du ministère de la Sécurité publique du Québec ainsi que celui de la Déontologie policière ont été piratés.

Les pages d’accueil de ces deux sites sont remplacées par le même message sur fond blanc : « Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous. »

Huit autres sites du gouvernement sont également innacessibles, ou fermés:

« Le gouvernement du Québec assassine le droit de manifester en adoptant une loi d'urgence visant à faire taire les manifestations contre la hausse des droits de scolarité », déclaraient les Anonymous du Québec dans une vidéo publiée samedi sur YouTube.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.