NOUVELLES
19/05/2012 03:58 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

Le mouvement étudiant tente de s'adapter à la loi 78

MONTRÉAL - Afin d'éviter les conséquences prévues à la loi 78, le mouvement étudiant semble s'être adapté. Ainsi, le site Internet Bloquons la hausse, lié à la CLASSE, a fait disparaître son calendrier d'événements, sur lequel se trouvaient les informations des principales manifestations.

Les internautes peuvent néanmoins accéder aux informations sur les lieux de rendez-vous sur le site ManifsWiki.net.

Ce nouveau site est un calendrier d'événements qui se dit en pleine «compatibilité avec la Loi 78». Il appelle la population, avec ironie, à ne pas participer aux manifestations, soutenant que le répertoire d'événement vise à permettre aux gens «de savoir où ne pas aller» pour éviter, par exemple, la congestion.

Le site permet néanmoins d'ajouter une manifestation sous l'anonymat, mais sans inviter personne à s'y présenter. Les auteurs du site, qui demeurent évidemment anonymes, s'engagent à omettre de garder toute trace d'adresse IPs qui pourrait permettre de retracer ceux qui envoient des informations. Ils suggèrent également de faire des soumissions à l'aide de l'outil Tor Browser Bundle qui, soutiennent-ils, assure l'anonymat.

La loi 78, adoptée vendredi à l'Assemblée nationale, prévoit des sanctions importantes contre les organisateurs de manifestations comptant 50 personnes ou plus et qui ne fournissent pas, par exemple, leur itinéraire.