NOUVELLES
19/05/2012 08:03 EDT | Actualisé 19/07/2012 05:12 EDT

Afghanistan: le calendrier de retrait rapidement modifié (Hollande)

Le président français François Hollande a précisé samedi, à la veille d'un sommet de l'Otan à Chicago, qu'il fixerait "dans les prochains jours" le nouveau calendrier de retrait, avant la fin 2012, des troupes combattantes françaises d'Afghanistan.

"Sur l'organisation du retrait, c'est-à-dire, dans l'année 2012, à quel rythme les troupes combattantes rentreront d'Afghanistan, il y aura des réunions tout au long des prochains jours en France (...) avec le ministre de la Défense et les chefs d'état-major", a indiqué M. Hollande devant la presse à l'issue du sommet du G8 à Camp David.

Des "effectifs résiduels resteront pour des actions de formation ou de rapatriement des matériels au-delà de 2012, des effectifs très limités", a-t-il précisé sans en donner le nombre.

Le chef de l'Etat ajouté qu'il préciserait dimanche à Chicago les "modalités" des actions de formation de la police et de l'armée afghane auxquelles la France s'est engagée dans le traité signé début 2012 entre le président afghan Hamid Karzaï et son prédécesseur Nicolas Sarkozy.

"Je ne dis pas que le président Obama a adhéré à ce que je lui disais", a répondu M. Hollande à une question sur la réaction américaine à un retrait des troupes françaises deux ans avant l'échéance fixée par l'Otan.

"Sur ces bases-là, celles d'une décision de la France seule, qui ne veut pas faire de leçons à d'autres mais qui veut prendre ses responsabilités, nous pouvons trouver un point d'accord", a-t-il ajouté, répétant que sa décision n'était "pas négociable".

pa/bar