NOUVELLES
10/05/2012 10:00 EDT | Actualisé 10/07/2012 05:12 EDT

Wall Street ouvre en hausse, plus optimiste grâce à l'emploi américain

La Bourse de New York évoluait en hausse jeudi, réagissant avec optimisme à un indicateur perçu comme encourageant pour le marché de l'emploi aux Etats-Unis, alors que les craintes sur la situation européenne s'apaisaient un peu: le Dow Jones gagnait 0,41% et le Nasdaq 0,18%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average avançait de 52,37 points à 12.887,43 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 5,33 points à 2.940,04 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 montait de 0,58% (+7,81 points) à 1.362,39 points.

Wall Street avait fini en baisse mercredi, toujours suspendue aux négociations pour la formation d'un gouvernement en Grèce, épicentre de la crise européenne de la dette: le Dow Jones avait perdu 0,75% à 12.835,06 points et le Nasdaq 0,39% à 2.934,71 points.

"Après une pléthore de mouvements à la baisse, la Bourse américaine se reprend, dans le sillage des Bourses européennes qui font preuve d'une réelle résistance face aux craintes persistantes pour la crise de la dette en Europe", ont relevé les experts de Charles Schwab.

Participant à la bonne humeur de la place new-yorkaise à l'ouverture de la séance, les nouvelles inscriptions au chômage ont baissé aux Etats-Unis pour la deuxième semaine d'affilée du 29 avril au 5 mai. Selon le département du Travail, 367.000 demandes d'allocations de chômage ont été déposées dans le pays, soit 0,3% de moins que la semaine précédente.

"Même s'il reste encore à voir si cette baisse des demandes va se poursuivre jusqu'à la mi-mai pour inverser la tendance à la hausse sur quatre semaines, nous accueillons ces chiffres comme un signe d'espoir prouvant que l'augmentation des nouveaux chômeurs en avril n'était que passagère", ont commenté les économistes John Ryding et Conrad DeQuadros, de RDQ Economics.

Le chiffre du ministère est légèrement supérieur à ce qu'attendaient les analystes dont la prévision médiane donnait l'indicateur à 365.000 nouveaux chômeurs, mais il équivaut aux inscriptions au chômage les plus faibles depuis la fin du mois de mars.

En Europe, "les nouvelles semblent un peu meilleures ce matin, et l'euro, qui reflète pour les courtiers la confiance (des marchés) dans la situation globale de l'Europe (...), est en hausse contre le dollar", ce qui soutenait le marché actions américain, a relevé Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

Le marché obligataire évoluait en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans progressait à 1,896% contre 1,835% mercredi soir, et celui à 30 ans à 3,078% contre 3,039%.

ppa/sab/mdm

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!