NOUVELLES
10/05/2012 04:26 EDT | Actualisé 09/07/2012 05:12 EDT

L'opposition syrienne accuse le régime d'être derrière les attentats

Le Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l'opposition, a accusé le régime du président Bachar al-Assad d'être derrière les attentats meurtriers perpétrés jeudi matin à Damas.

"Le régime mène ces attaques pour envoyer deux messages: l'un pour dire aux observateurs internationaux qu'ils sont en danger, l'autre pour corroborer ses allégations selon lesquelles les groupes armés et Al-Qaïda agissent en Syrie", a déclaré à l'AFP Samir Nachar, membre du bureau exécutif du CNS.

"Si Al-Qaïda et les groupes terroristes menaient ces attaques, pourquoi n'en ont-ils pas perpétré le jour des élections pour empêcher les gens d'y participer?", a-t-il poursuivi.

"Malheureusement, la lenteur de la communauté internationale sur le dossier syrien donne plus de temps au régime pour commettre ces actes", a-t-il enfin estimé.

Deux attentats ont eu lieu quasi-simultanément jeudi dans la capitale syrienne, frappée ces derniers mois par une série d'attaques meurtrières.

Ils ont fait, selon la télévision d'Etat et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), des dizaines de morts et de blessés.

Le dernier attentat meurtrier à Damas remonte au 27 avril. Onze personnes avaient alors péri dans l'attaque suicide en face d'une mosquée.

Le régime de Bachar al-Assad est confronté depuis près de 14 mois à une révolte populaire qu'il refuse de reconnaître et réprime dans le sang. Il accuse des "terroristes" d'être à l'origine des violences dans le pays et de commettre ces attentats.

L'opposition accuse de son côté le régime d'être derrière ces attentats.

La répression par le régime de la révolte populaire qui s'est militarisée au fil des mois et les combats entre soldats et insurgés ont fait près de 12.000 morts depuis mars 2011, en grande majorité des civils tués par les troupes gouvernementales.

ks/sbh/vl

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!