NOUVELLES
10/05/2012 02:01 EDT | Actualisé 10/07/2012 05:12 EDT

L'opposition accuse Damas de mettre en scène les attentats

Le Conseil national syrien (CNS), principale composante de l'opposition syrienne, a accusé le régime de Bachar al-Assad d'avoir mis en scène les attentats meurtriers de Damas en plaçant des corps de victimes de la répression sur les lieux des attaques.

Le CNS "assure que parmi les victimes des attentats se trouvent certaines dont le nom figure sur les listes de personnes emprisonnées par le régime". "Le régime vole ainsi les dépouilles de martyrs et les place sur les lieux des attaques, alléguant qu'il s'agit de victimes des attentats terroristes", poursuit le CNS dans un communiqué.

Pour cette coalition de l'opposition, ces attentats "ne peuvent qu'être l'oeuvre du régime": "leur puissance est une preuve de son implication", affirme-t-elle, en soulignant que le pouvoir tente ainsi "de prouver ses allégations sur la présence d'Al-Qaïda en Syrie".

Deux voitures piégées ont dévasté jeudi un quartier de Damas, faisant 55 morts et 372 blessés. Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier en près de 14 mois de révolte en Syrie.

Le régime syrien ne reconnaît pas l'ampleur de la révolte populaire qui secoue le pays depuis mars 2011, et l'assimile à un "complot terroriste" financé par l'étranger visant à semer le chaos en Syrie.

ram/cco

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!