NOUVELLES
10/05/2012 05:01 EDT | Actualisé 10/07/2012 05:12 EDT

Avantage aux démocrates pour la succession du maire de New York

Un sondage publié jeudi, plus d'un an avant les élections, donne l'avantage aux démocrates dans la course à la mairie de New York, occupée depuis dix ans par l'indépendant Michael Bloomberg.

La mieux placée à ce stade serait Christine Quinn, 45 ans, présidente démocrate du Conseil municipal, selon ce sondage de l'université Quinnipiac. Elle l'emporterait face au chef de la police Ray Kelly, 70 ans, par 48% des voix contre 33%.

Depuis des semaines, la possible candidature de M. Kelly, très populaire à New York, agite les cercles politiques. Mais M. Kelly, qui courrait dans l'écurie républicaine, a affirmé ne pas être intéressé.

Michael Bloomberg est maire de New York depuis le 1er janvier 2002, après avoir été réélu en novembre 2005 et 2009. Il ne peut pas se représenter pour un quatrième mandat.

La prochaine élection, qui aura lieu en novembre 2013, promet de faire l'objet d'une féroce compétition. Une douzaine de candidats potentiels, démocrates et républicains, sont déjà évoqués, dont Mme Quinn et M. Kelly.

M. Bloomberg, élu sous l'étiquette républicaine avant de devenir indépendant, a succédé au républicain Rudoplh Giuliani, qui a fait deux mandats de 1993 à 2001.

Le sondage Quinnipiac, réalisé auprès de 1.066 électeurs inscrits, montre également une baisse de la cote de popularité de M. Bloomberg, à 49% d'opinions favorables (42% défavorables), contre 54% en mars dernier (35% défavorables).

bd/lor/bar

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!