NOUVELLES
06/05/2012 04:18 EDT | Actualisé 06/07/2012 05:12 EDT

La Finlande marque un but, l'emporte 1-0 contre la Slovaquie au Mondial

HELSINKI - Deux matchs, deux buts, deux victoires.

La Finlande n'a marqué qu'un seul but pour la deuxième fois en autant de matchs, et elle s'est encore sauvée avec une victoire par jeu blanc de 1-0 contre la Slovaquie, dimanche, au Championnat mondial de hockey IIHF 2012.

Janne Pesonen a fait vibrer les cordages, et le gardien Petri Vehanen a repoussé 26 tirs en route vers le jeu blanc pour la Finlande.

Il y a un an, la Finlande avait battu la Slovaquie 2-1 à Bratislava pour décrocher l'or au Mondial de hockey. Si l'équipe finlandaise est pratiquement identique à celle de l'an dernier, celle de la Slovaquie présente un visage passablement différent.

Les deux équipes ont toutefois permis à leur gardien réserviste de voir de l'action lors de leur deuxième match respectif. L'entraîneur-chef slovaque Vladimir Vujtek a offert un départ à Jan Laco, tandis que son vis-à-vis finlandais a opté pour Vehanen, le partant l'an dernier.

Bien qu'elle n'ait pas généré beaucoup d'opportunités de marquer, la Finlande peut se consoler en se disant qu'elle compte sur un duo de gardiens qui ont enregistré un jeu blanc chacun.

Les joueurs de la Finlande ont revêtu des chandails similaires à ceux qu'ils ont porté lors du tournoi olympique de 1988, alors que le pays avait obtenu la première médaille de son histoire — l'argent.

Par ailleurs, l'équipe de l'entraîneur-chef russe Zinetula Bilyaletdinov est demeurée parfaite dans ce tournoi dimanche, même si ça n'a pas été aussi facile qu'anticipé. Le jeu de puissance de la Norvège lui a permis de demeurer dans le match pendant 40 minutes, bien que la Russie ait finalement prévalu par la marque de 4-2.

Pavel Datsyuk, Denis Denisov, Nikolai Kulyomin et Alexander Perezhogin ont touché la cible pour la Russie, et Evgeni Malkin a poursuivi sur sa lancée de la dernière saison dans la LNH en récoltant deux mentions d'aide. Morten Ask et Marius Holtet ont riposté pour la Norvège, chaque fois en avantage numérique.

Le gardien Semyon Varlamov a enregistré la victoire pour la Russie, qui a dominé la Norvège 46-21 au chapitre des tirs. Lars Volden, une jeune gardien de 19 ans originaire d'Oslo sélectionné au sixième tour du dernier encan de la LNH par les Bruins de Boston, a bien joué à son premier match devant la cage des Norvégiens au Mondial de hockey.

Dans les autres matchs au menu dimanche la Suisse a disposé du Bélarus 3-2, la France a défait le Kazakhstan 6-3, l'Italie a surpris le Danemark 4-3 et la Lettonie a vaincu l'Allemagne 3-2 en fin de soirée dimanche.