NOUVELLES
29/04/2012 03:39 EDT | Actualisé 29/06/2012 05:12 EDT

WRC/Rallye d'Argentine - Nouvelle razzia Citroën, grâce à Loeb et Hirvonen

Le Français Sébastien Loeb (Citröen DS3) a remporté le rallye d'Argentine, 5e manche du Championnat du monde (WRC), dimanche à Villa Carlos Paz, devant son coéquipier finlandais Mikko Hirvonen, 2e à 15 secondes, soit son septième succès consécutif dans ce rallye.

C'est le 70e succès de Loeb en WRC et le troisième cette saison après le Rallye Monte-Carlo et le Mexique. Il permet à l'octuple champion du monde de prendre le large au classement général du championnat du monde, grâce aussi à la contre-performance de Petter Solberg (Ford) dans ce rallye.

Le Norvégien, sorti de la route dans l'ES4 vendredi, termine finalement 6e après avoir signé la quasi-totalité des temps scratch samedi et dimanche, dont la Power Stage (ES19) de clôture, avec trois points en prime.

Solberg profite aussi de l'abandon de Dani Sordo dimanche, à cause d'un problème mécanique (courroie d'alternateur), alors que l'Espagnol, remplaçant pour ce rallye de Jari-Matti Latvala chez Ford, avait largement mérité sa 3e place à l'issue d'un sans-faute derrière les Citroën.

Le suspense était largement retombé dès samedi midi, quand Citroën Racing avait figé les positions, avec Loeb 1er et Hirvonen 2e, pour éviter un combat fratricide entre ses deux pilotes officiels qui avaient alors plus d'une minute d'avance sur Sordo.

Suite à l'abandon de Sordo dimanche, le podium est complété par la Ford Fiesta privée d'un autre Norvégien, le jeune Mads Ostberg, vainqueur surprise au Portugal suite au déclassement d'Hirvonen, pour voiture non-conforme.

Depuis la décision samedi par Yves Matton, le patron de Citroën Racing, de figer les positions, Loeb et Hirvonen ont parfaitement géré leur minute et demie d'avance, en moyenne, sur Sordo, très satisfait de cette 3e place pour son premier rallye dans une Ford, mais très malchanceux quand il a dû abandonner sur rupture de sa courroie d'alternateur, avant l'ES19.

La première spéciale de dimanche, l'ES14 (Matadero-Ambul, 65 km), et la plus longue de toute la saison en WRC, a été remportée, comme les cinq suivantes, par Solberg. Les deux pilotes Citroën n'ont pris aucun risque et finalement assuré jusqu'au bout pour boucler un nouveau doublé, le deuxième en cinq rallyes cette saison.

La série noire continue pour Ford, après la double sortie de route de Latvala et Solberg au Portugal, le vendredi, et l'accident de ski de fond de Latvala (clavicule cassée) qui l'a empêché de courir en Argentine. L'abandon de dernière minute de Sordo, ce dimanche, est un nouveau coup du sort pour l'équipe dirigée par Malcolm Wilson.

dlo/jr