NOUVELLES
29/04/2012 12:35 EDT | Actualisé 29/06/2012 05:12 EDT

Portugal: Uniao Leiria présente in extremis une équipe contre Feirense

Le club portugais d'Uniao Leiria a réussi in extremis à présenter dimanche une équipe face à Feirense en Championnat bien que 16 de ses joueurs aient résilié leur contrat pour protester contre des retards de salaire.

Uniao Leiria n'a pu toutefois aligner que huit joueurs, a précisé l'agence portugaise Lusa.

Si Uniao Leiria ne s'était pas présenté pour ce match, l'équipe risquait d'être rétrogradée en deuxième division, avec à la clef une amende de 50.000 euros.

La veille le Syndicat des joueurs professionnels de football (SJPF) avait indiqué que la rencontre n'aurait pas lieu, en raison du départ de 16 joueurs de Leiria qui réclamaient des arriérés de salaires de quatre à cinq mois.

Avant le début du match contre Feirense, le président du SJPF, Joaquim Evangelista, a dénoncé dans un communiqué des "pressions" du président de la Ligue Portugaise du Football Professionnel, Mario Figueiredo, sur les joueurs pour qu'ils acceptent de rencontrer Feirense.

Uniao Leiria, qui occupe la dernière place du Championnat du Portugal doit rencontrer Benfica le week-end prochain, un match dont la tenue n'a pas encore été confirmée.

Les retards de salaires sont relativement fréquents dans le championnat portugais. Les clubs de Vitoria Guimaraes ou Vitoria Setubal sont dans une situation semblable à celle de Leiria.

bir/gv