NOUVELLES
29/04/2012 06:22 EDT | Actualisé 29/06/2012 05:12 EDT

Portugal - Porto empoche son 26e titre grâce au... Benfica

Le FC Porto a remporté le 26e titre de champion du Portugal de son histoire grâce au nul surprise concédé par son grand rival, le Benfica, tenu en échec (2-2) par Rio Ave, dimanche dans le cadre de la 28e journée.

Les "Dragons" affirment ainsi un peu plus leur domination sur le football portugais en conservant leur titre et en empochant une 14e couronne nationale depuis 1991 !

Le couronnement du FC Porto a pris tout le monde par surprise, puisqu'il a été accéléré par Rio Ave, qui se bat pour éviter la relégation (13e) et qui a neutralisé Benfica.

Rio Ave a ouvert la marque par le Ghanéen Twasam (9), puis le Paraguayen Cardoso a redonné l'avantage aux siens (40), quatre minutes après l'égalisation.

Le Benfica jetait toutes ses forces dans la bataille et égalisait à la 50e minute, mais devait se contenter d'un nul aux conséquences néfastes pour ses ambitions.

A deux journées du terme de la saison, Porto compte en effet six points d'avance sur le Benfica qui, même s'il devait remporter ses deux derniers matches et voir le leader s'effondrer, ne peut plus revenir à cause du bilan de leurs duels.

Lors de leurs deux confrontations en championnat cette saison, Porto s'est en effet imposé une fois (3-2) et a obtenu le nul (2-2).

A l'issue du match du Benfica, les supporters de Porto, revêtus de leurs couleurs bleus et blanches, ont envahi les rues de leur ville pour célébrer bruyamment ce sacre.

Le club, vainqueur de l'Europa League en 2011, a annoncé sur son site internet barré désormais par la mention "Bicampeo" (double champion en référence aux deux titres consécutifs) que le titre serait célébré à l'occasion de la réception du Sporting le week-end prochain.

"Je suis très content d'ajouter un titre supplémentaire à mon palmarès", s'est félicité le milieu de terrain colombien James Rodriguez, sur le réseau social Twitter.

Ce titre est aussi une douce revanche pour l'entraîneur Vitor Pereira qui n'arrivait pas à faire oublier son prédécesseur Andre Villas-Boas, parti l'été dernier à Chelsea qui l'a limogé en mars.

Alors qu'avec Villas-Boa, les "Dragons" avaient réalisé un triplé Championnat-Coupe-Europa League, sous la direction de Pereira, ils ont d'abord souffert.

Elimination de la Coupe de Portugal en 16e de finale, échec en Ligue des champions dans un groupe a priori abordable avec l'Apoel Nicosie, le Shakthar Donetsk et le Zenit Saint-Pétersbourg, et perte du titre en Europa League dès les 16e de finale face à Manchester City: les supporteurs de Porto grondaient cet hiver.

Mais Pereira et ses joueurs, notamment son buteur fétiche Hulk, ont sauvé l'essentiel avec un printemps époustouflant en gardant leur suprématie nationale, avec une 26e titre de champion en 118 ans, plus qu'à six longueurs du Benfica, club le plus titré du pays (32).

bur-jr/el