NOUVELLES
29/04/2012 11:44 EDT | Actualisé 29/06/2012 05:12 EDT

Libye: le Conseil national de transition maintient le gouvernement

Le Conseil national de transition (CNT), qui dirige la Libye depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, a annoncé dimanche qu'il maintenait le gouvernement, notamment pour garantir le succès des élections d'une constituante, prévues en juin.

"Pour assurer la stabilité et l'édification de l'Etat dans cette étape délicate (...) et afin de garantir le succès du processus électoral (...) le Conseil a décidé de maintenir le gouvernement de transition", a déclaré le chef du CNT, Mustapha Abdeljalil.

M. Abdeljalil s'exprimait à l'issue d'une réunion du CNT pour décider du sort du gouvernement, après des accusations mutuelles la semaine dernière et que les membres du CNT ont menacé de retirer leur confiance du cabinet d'Abdel Rahim al-Kib, critiqué notamment pour la lenteur des réformes.

M. Abdeljalil, qui lisait un communiqué, a indiqué toutefois que le gouvernement devrait "au cours de cette période délicate concentrer ses efforts sur certains points".

Il a énuméré notamment: la décentralisation du pouvoir, le retour de la sécurité et l'autorité de l'Etat et la collecte des armes et la sécurisation des frontières.

Le gouvernement d'Abdel Rahim al-Kib aura aussi à récompenser les Thowars (ex-rebelles) et les blessés du conflit libyen "tout en préservant l'argent public", à revoir les représentations diplomatiques à l'étranger et protéger les investissements extérieurs libyens, et à réactiver la justice et juger les dirigeants de l'ancien régime.

ila/feb