NOUVELLES
29/04/2012 06:24 EDT | Actualisé 29/06/2012 05:12 EDT

Les loups pourraient être de retour dans les provinces de l'Atlantique

HALIFAX - Deux bêtes qui pourraient être des loups ont été aperçues dans l'Atlantique du Canada, ces dernières semaines, et les spécialistes se demandent ce qui aurait pu attirer ces animaux dans une région du pays d'où ils étaient disparus depuis des décennies.

Un canidé de 37 kilogrammes a tout d'abord été abattu à Terre-Neuve-et-Labrador, début mars. Aux premiers jours d'avril, un animal de 41 kg a ensuite été tué au Nouveau-Brunswick.

Parti à la chasse au coyote, le néo-brunswickois Jacques Mallet avait peine à croire la taille de l'animal. M. Mallet a d'ailleurs contacté le ministère des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick, qui a prélevé des échantillons à des fins d'analyse de l'ADN.

Les biologistes des Ressources naturelles croient que les loups, victimes de surchasse, sont disparus du Nouveau-Brunswick en 1860, deux ans après l'entrée en vigueur d'une loi provinciale visant à encourager la destruction des loups dans la province.

Fred Harrington, spécialiste de la psychologie animale, a étudié les loups et les coyotes pendant plus de 30 ans, et il a dit croire que les deux bêtes tuées ces dernières semaines étaient des loups, compte tenu de leur taille.

M. Harrington a indiqué que les mâles aperçus au fil des années, alors qu'il travaillait au Minnesota, avaient un poids de 34 à 41 kg, tandis que les femelles pesaient entre 4,5 et sept kg en moins.

Le spécialiste a dit croire que les deux canidés aient atteint Terre-Neuve-et-Labrador et le Nouveau-Brunswick sur des glaces flottantes.

Les résultats des analyses de l'ADN des deux bêtes devraient être connus lors des semaines à venir.