NOUVELLES
29/04/2012 10:15 EDT | Actualisé 29/06/2012 05:12 EDT

Le Parlement égyptien suspend ses séances pour protester contre le gouvernement

L'Assemblée du peuple égyptienne a décidé dimanche de suspendre ses séances pendant une semaine pour protester contre le refus du pouvoir militaire de limoger le gouvernement.

"Il faut résoudre cette crise (...). Nous avons beaucoup de missions devant nous, dont (la recomposition de) la commission constituante et nous ne voulons pas entraver le Parlement, mais il faut une solution et c'est pourquoi je propose de suspendre les séances de l'Assemblée pendant une semaine", a déclaré Saad el-Katatni, le président de l'Assemblée.

De nombreux députés venaient de réclamer de nouveau le limogeage du gouvernement.

Depuis son entrée en force au Parlement, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), issu des Frères musulmans, met la pression sur le pouvoir militaire, à la tête de l'Etat depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011, pour qu'il limoge le gouvernement et nomme le PLJ à la tête d'un nouveau cabinet.

Mais le Conseil suprême des forces armées (CSFA) a continué à soutenir le gouvernement de Kamal Ganzouri.

Les parlementaires ont approuvé la proposition de M. el-Katatni et les séances doivent reprendre le 6 mai.

mon/iba/sw