NOUVELLES
29/04/2012 11:39 EDT | Actualisé 29/06/2012 05:12 EDT

La Jordanie évalue deux offres pour sa première centrale nucléaire

La Jordanie a indiqué dimanche qu'elle évaluait les offres d'une compagnie russe et d'un consortium franco-japonais pour la construction de sa première centrale nucléaire.

"Après un examen approfondi, les offres fournies par le Russe Atomstroyexport et le consortium formé par le Français Areva et le Japonais Mitsubishi sont les meilleures propositions répondant aux conditions jordaniennes", a déclaré la commission de l'énergie atomique dans un communiqué publié par l'agence officielle Petra.

"Les discussions avec ces compagnies se poursuivront pour évoquer certaines questions techniques, comme l'emplacement exact de la centrale", a-t-elle ajouté.

"L'évaluation a tenu compte des plus hauts critères de sécurité, dont les leçons (apprises) de Fukushima", a-t-elle encore dit.

La centrale de Fukushima, à 220 km au nord-est de Tokyo, a été affectée l'an dernier par un tsunami. La fusion du combustible dans trois réacteurs avait déclenché des explosions d'hydrogène et d'importants rejets radioactifs dans l'environnement, forçant plus de 100.000 personnes à évacuer d'urgence les alentours.

Les craintes ont augmenté en Jordanie depuis la catastrophe de Fukushima, mais le royaume dit avoir besoin de la technologie nucléaire pour répondre à ses besoins croissants en énergie et pour dessaler l'eau.

La Jordanie, qui importe 95% de ses besoins énergétiques et dont 80% de l'électricité est fournie par l'importation de gaz d'Egypte, est l'un des pays les plus arides du monde.

Amman s'est inquiété des coupures dans l'approvisionnement en gaz égyptien, estimant que cela pourrait coûter au royaume plus de deux milliards de dollars en 2012.

Depuis 2011, le gazoduc alimentant Israël et la Jordanie a été visé par 14 attentats, entraînant des ruptures dans l'approvisionnement.

Un responsable jordanien a indiqué samedi que l'Egypte devrait assurer à partir du mois de mai l'intégralité de ses livraisons de gaz à la Jordanie.

akh/hc/iba/sw