NOUVELLES
29/04/2012 02:14 EDT | Actualisé 29/06/2012 05:12 EDT

Bahreïn: le gréviste de la faim Khawaja n'est pas nourri de force (hôpital)

L'hôpital militaire de Bahreïn a affirmé dimanche que le militant chiite Abdel Hadi al-Khawaja, condamné à la perpétuité et en grève de la faim, n'était pas nourri de force comme l'a suggéré sa famille.

Selon l'hôpital, où se trouve M. Khawaja qui a cessé de s'alimenter depuis le 8 février, une rumeur selon laquelle il était nourri de force est venue de membres de sa famille qui ont pu lui rendre visite dimanche.

"En réponse aux affirmations faites par des membres de la famille d'Abdel Hadi al-Khawaja, nous tenons à préciser que le patient n'a pas été forcé à s'alimenter", a indiqué l'hôpital dans un communiqué.

"Il prend volontairement des suppléments alimentaires mais quand son taux de sucre a baissé de manière significative aujourd'hui (dimanche), les médecins ont obtenu son accord pour l'alimenter par un tube nasal", a ajouté l'établissement.

La Cour de cassation de Bahreïn doit rendre lundi sa décision dans le procès de 14 opposants, parmi lesquels Abdel Hadi al-Khawaja, condamnés à la perpétuité pour complot après les manifestations de chiites du printemps 2011 contre la dynastie sunnite.

bur/mh/sw