NOUVELLES
29/04/2012 03:21 EDT | Actualisé 28/06/2012 05:12 EDT

Arabie: pas de soupçons sur la famille Ben Laden expulsée du Pakistan

Aucun soupçon ne pèse sur les veuves et les enfants d'Oussama Ben Laden expulsés du Pakistan et accueillis en Arabie saoudite pour des raisons "humanitaires", ont assuré les autorités saoudiennes dans un communiqué publié samedi soir.

"L'Arabie saoudite a agi dans l'affaire (des Ben Laden) pour des raisons humanitaires (...) d'autant qu'il n'existe aucune information ou preuve sur leur implication dans des actes criminels ou illégaux", annonce le texte publié par l'agence officielle Spa.

Les autorités saoudiennes étaient jusqu'alors restées silencieuses sur le retour des veuves d'Oussama Ben Laden, deux Saoudiennes et une Yéménite, et de leurs 10 enfants.

"A la demande de la famille Ben Laden en Arabie saoudite, des mesures ont été prises pour faciliter le retour des membres de la famille d'Oussama Ben Laden, arrivés jeudi soir à Jeddah où ils ont été accueillis par les leurs", indique le texte.

Le communiqué précise cependant qu'il est désormais "inopportun d'évoquer d'une quelconque manière des détails sur la vie privée de la famille Ben Laden en Arabie saoudite".

Les deux veuves saoudiennes devraient rester en Arabie saoudite, mais des démarches ont été entreprises pour que l'épouse yéménite, qui a eu cinq enfants de Ben Laden et aurait été sa favorite, regagne le Yémen.

Après la mort d'Oussama Ben Laden il y a un an, ses épouses étaient restées en détention sans motif au Pakistan, avant d'être récemment condamnées à 45 jours de prison pour séjour illégal dans le pays - une peine qu'elles ont fini de purger - et à l'expulsion.

Le processus d'expulsion avait cependant semblé traîner, plusieurs responsables pakistanais évoquant la réticence de Ryad à accueillir cette famille au profil embarrassant.

Oussama Ben Laden a été tué le 2 mai 2011 dans un raid des forces spéciales américaines sur la maison où il vivait avec sa famille à Abbottabad (nord).

bur/tm/fc