NOUVELLES
28/04/2012 03:13 EDT | Actualisé 28/06/2012 05:12 EDT

WRC/Rallye d'Argentine - Citroën fige les positions, avec Loeb en tête

L'écurie Citroën Racing a décidé de figer les positions en tête du rallye d'Argentine, 5e manche du Championnat du monde (WRC), samedi à Villa Carlos Paz, le Français Sébastien Loeb étant toujours en tête devant son coéquipier finlandais Mikko Hirvonen.

La décision a été prise par Yves Matton, le patron de Citroën Racing, à la pause de la mi-journée, après les trois premières épreuves spéciales (ES7 à ES9) de la 2e journée de course, et annoncée en priorité sur la page Facebook de l'écurie française.

"C'est une décision logique, car le troisième (Sordo) est désormais à une minute et 30 secondes et nous avons besoin de ce doublé pour atteindre nos objectifs, à savoir la conquête des deux titres pilotes et constructeurs", a expliqué Matton à des journalistes français.

Au moment du gel des positions de tête, pour éviter une sortie de route qui mettrait en péril la perspective d'un doublé, Loeb venait de se faire une grosse "chaleur" dans l'ES9 et menait la course devant Hirvonen, auteur du temps scratch dans l'ES8 puis l'ES9, de quoi revenir à deux secondes de Loeb.

"Ce matin, Seb et Mikko ont roulé sur un rythme très élevé et ce n'était pas raisonnable de poursuivre ainsi. C'était trop risqué et les deux pilotes en ont bien conscience", a ajouté Matton, qui a succédé fin 2011 à Olivier Quesnel.

Dans cette ES9, l'Espagnol Dani Sordo, pigiste chez Ford en remplacement de Jari-Matti Latvala (clavicule cassée en faisant du ski de fond), a encore perdu une trentaine de secondes, en raison d'un mauvais choix de pneus, et s'est retrouvé à une minute et demie de Loeb, d'où la décision de Citroën.

str/dlo/jmt