NOUVELLES
28/04/2012 01:48 EDT | Actualisé 28/06/2012 05:12 EDT

Une dirigeante de l'OLP accuse l'Autorité palestinienne de censure sur Internet

Une dirigeante de l'OLP, Hanane Achraoui, a dénoncé samedi la censure exercée, selon elle, par l'Autorité palestinienne qui a fermé plusieurs sites critiquant le président palestinien Mahmoud Abbas.

"La Palestine ne devrait pas encourager la censure aussi bien dans l'internet que dans les autres formes de communication", a dit Mme Acharoui, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) dans un communiqué.

"Le blocage des sites internet et autres mesures empêchant l'accès à l'information et réduisant la liberté d'expression sont en contradiction totale avec la loi palestinienne", a souligné la dirigeante.

Le ministre palestinien des Télécommunications, Mchhour Abou Daqqa, a annoncé vendredi sa démission après la décision du procureur général de fermer des sites politiques.

Invoquant "des raisons personnelles", le ministre n'a toutefois pas lié son départ à ces mesures de censure, qui ont été condamnées par des groupes des droits de l'Homme et par les Etats-Unis.

scw/jds/hj/jt