NOUVELLES
28/04/2012 11:48 EDT | Actualisé 28/06/2012 05:12 EDT

Tour de Romandie - 4e étape: coup double pour Luis Leon Sanchez

L'Espagnol Luis Leon Sanchez (Rabobank) a fait coup double samedi en remportant au sprint la 4e étape du Tour de Romandie, et en revêtant du même coup le maillot jaune de leader à l'arrivée à Sion, au terme d'une difficile journée d'ascensions.

Au général, Sanchez, déjà vainqueur de la 3e étape la veille, compte 9 secondes d'avance sur le Britannique Bradley Wiggins (Sky) qui a franchi la ligne dans le même temps mais est distancé par le jeu des bonifications.

Les positions étant très resserrées - 30 secondes seulement séparent Sanchez de la 23e place de Cadel Evans - le suspense est entier avant la dernière étape, dimanche: un contre-la-montre de 16,5 km, à Crans-Montana, sur un parcours accidenté.

Wiggins, vice-champion du monde 2011 de la discipline, semble en mesure de combler l'écart, mais Sanchez pourrait faire parler ses qualités de rouleur pour résister. Gare aussi à Evans, qui, s'il était dans un bon jour, serait capable de s'immiscer sur le podium.

Samedi, Sanchez a joué de sa pointe de vitesse pour régler un peloton d'une quarantaine de coureurs. L'Italien Rinaldo Nocentini (AG2R) et le Bélarusse Branislav Samoilav (Movistar) ont complété le podium de l'étape, partie de Bulle et marquée par une longue échappée de six coureurs dont le Valaisan Johann Tschopp (BMC), finalement rattrapé à 27 km du but.

La poursuite, menée par la formation Sky, a d'ailleurs fait des dégâts dans les rangs de l'équipe britannique qui perdait sur abandon le champion du monde Mark Cavendish et Geraint Thomas, vainqueur du prologue à Lausanne.

Lors de la descente vers Sion, cinq coureurs étaient partis aux avant-postes - Kreuziger (Astana), Gadret (AG2R), Hernandez (Saxo), Landa (Euskatel) et Nocentini (AG2R) - mais le peloton était décidément intransigeant.

apo/jmt/el