NOUVELLES
28/04/2012 05:38 EDT | Actualisé 28/06/2012 05:12 EDT

Libye: HRW dénonce l'opacité de l'exclusion des anciens partisans de Kadhafi

L'organisation Human Rights Watch (HRW) a dénoncé samedi l'opacité de la procédure d'exclusion des anciens partisans du régime de Mouammar Kadhafi de tout poste à responsabilité ou élection.

La loi électorale interdit à toute personne ayant eu des responsabilité au sein de la sécurité ou des Comités révolutionnaires, épine dorsale de l'ancien régime, ou ayant soutenu la répression de la révolte de 2011, d'être candidate à une élection.

Une Commission de l'intégrité et du patriotisme doit approuver chaque candidat, mais aussi tous les hauts responsables de la sécurité, ambassadeurs, chefs d'entreprises publiques, présidents d'université ou de syndicats, selon un communiqué de HRW.

Mais à deux mois de l'élection de la Constituante prévue en juin, les règles de fonctionnement de cette commission chargée de dire "qui peut et qui ne peut pas participer à la vie politique de la nouvelle Libye ne sont toujours pas publiques, tout comme la loi sur les partis politiques, ajoute HRW.

"Une exclusion de toute fonction officielle devrait être fondée sur des allégations concrètes et prouvables de mauvais agissements, plutôt que sur des liens mal définis avec l'ancien gouvernement", dénonce HRW.

dsg/fc/vl