NOUVELLES
28/04/2012 02:10 EDT | Actualisé 28/06/2012 05:12 EDT

Les autorités britanniques désamorcent une bombe qui aurait été posée par l'IRA

DUBLIN - Des experts de l'armée britannique ont désamorcé samedi une bombe artisanale de 275 kilogrammes qui aurait été posée par les extrémistes de l'Armée républicaine irlandaise (IRA) à la frontière de l'Irlande du Nord.

Les autorités ont procédé à cette opération deux jours après qu'un motocycliste les eut averties de la présence d'une fourgonnette abandonnée en bordure de la route, près du village catholique de Newry, où l'IRA mène plusieurs de ses activités.

Avant de désamorcer l'engin, les policiers et les militaires ont mis plus d'une journée à explorer les environs, de crainte que l'IRA leur ait tendu une embuscade.

Le chef de la police de Newry, Alasdair Robinson, a déclaré que la bombe était un engin «d'une portée significative qui aurait fait des ravages» s'il avait explosé.

Il a ajouté que la bombe, faite avec deux canons remplis d'explosifs et rattachés à un détonateur et un minuteur, était assemblée afin de fonctionner, et qu'elle était assez grosse pour causer d'importants dommages au centre-ville. Selon le policier, toute personne qui se serait trouvée dans un rayon de 50 mètres de l'engin aurait probablement été tuée si celui-ci avait explosé.

M. Robinson a déclaré que les dissidents avaient pu apercevoir des policiers, puis abandonner la bombe avant d'arriver à l'endroit qu'ils avaient choisi au départ. Cette situation s'est produite à de nombreuses reprises lorsque des membres de l'IRA ont tenté d'entrer dans le centre de certaines villes au volant de voitures contenant des bombes.

Les politiciens ont toutefois souligné que l'IRA n'avait pas fait d'avertissement par téléphone. Les militants de l'IRA — qui s'opposent à l'inclusion de l'Irlande du Nord au Royaume-Uni —préviennent habituellement les autorités avant de poser des bombes dans des lieux fréquentés par des civils. Ils ne le font pas, cependant, lorsqu'ils tentent d'attirer les policiers dans un secteur où une bombe a été posée.