NOUVELLES
28/04/2012 07:59 EDT | Actualisé 28/06/2012 05:12 EDT

Khartoum rejette toute ingérence de l'ONU dans le conflit avec Juba

Le Soudan a rejeté samedi toute implication du Conseil de sécurité de l'ONU dans les efforts pour mettre fin aux violents combats à la frontière avec le Soudan du Sud, insistant plutôt sur le rôle de l'Union africaine (UA) pour éviter un conflit ouvert.

"Le Soudan confirme qu'il rejette tout effort pour entraver le rôle de l'Union africaine et porter la crise entre le Soudan et le Soudan du Sud au Conseil de sécurité de l'ONU", a annoncé le ministre soudanais des Affaires étrangères dans un communiqué.

Mardi soir, l'UA a donné 48 heures aux deux Soudans pour mettre fin aux hostilités, deux semaines pour reprendre les négociations et trois mois pour résoudre leurs différends, sous peine de prendre des "mesures appropriées" à leur encontre.

Elle a appelé l'ONU à soutenir ce calendrier en vertu du chapitre 7 de la Charte des Nations unies qui prévoit l'utilisation de mesures coercitives pour faire appliquer une décision, et les Etats-Unis ont proposé jeudi une résolution en ce sens.

str-it/fc/vl