NOUVELLES
28/04/2012 08:11 EDT | Actualisé 28/06/2012 05:12 EDT

Des ajustements à faire pour les Coyotes malgré leur victoire lors du match no 1

GLENDALE, États-Unis - Malgré leur victoire de 4-3 face aux Predators de Nashville lors du match no 1 de leur série demi-finale dans l'Ouest vendredi, les Coyotes de Phoenix savent qu'ils ont encore beaucoup de travail à faire pour espérer remporter cette série.

C'est exact. L'équipe gagnante pourrait avoir plus d'ajustements à faire que celle qui a perdu.

«On devra être meilleurs parce que tôt ou tard, ça va nous rattraper, a déclaré l'attaquant des Coyotes Daymond Langkow. On a tendance à se relâcher en troisième période, alors qu'on détient pourtant des avances. On doit seulement être plus agressifs, parce qu'on ne peut pas se permettre de jouer de cette façon contre une aussi bonne équipe.»

Les Coyotes n'ont pas connu leur meilleur match vendredi et ont joué ce genre de hockey «à la limite» depuis le début des séries éliminatoires, se fiant énormément sur leur gardien Mike Smith. Il s'en sont cependant bien sortis en réussissant plus souvent qu'autrement à se sauver avec la victoire, la plupart du temps en prolongation.

Phoenix a d'ailleurs gagné sa série de première ronde face aux Blackhawks de Chicago et sa première rencontre aux dépens de Nashville de la même manière, devenant ainsi la première équipe de l'histoire de la LNH à se rendre à au moins une période de prolongation lors de six de ses sept premiers matchs éliminatoires.

Les Coyotes se doutent qu'ils ne pourront continuer ainsi contre les Predators, une formation qui présente un style de jeu semblable au leur et qui peut également compter sur un excellent gardien en Pekka Rinne.

«Ils sont opportunistes et ils ont un très bon gardien — ils nous ressemblent beaucoup, a mentionné le joueur de centre des Predators Mike Fisher. On a gagné quelques matchs plus serrés contre les Red Wings de Detroit, alors on sait à quoi s'attendre. On a simplement pas été en mesure de compléter le travail (vendredi).»

Et alors que tout le monde semblait dire que peu de buts allaient être marqués dans cette série, les deux formations ont causé une surprise en inscrivant sept filets lors de leur premier affrontement.