NOUVELLES
28/04/2012 12:10 EDT | Actualisé 28/06/2012 05:12 EDT

Amman attend la reprise normale des livraisons de gaz égyptien début mai (responsable)

L'Egypte devrait assurer à partir du mois de mai l'intégralité de ses livraisons de gaz à la Jordanie, cruciales pour le royaume et marquées par de nombreuses interruptions, a indiqué samedi un responsable gouvernemental jordanien.

Selon ce responsable non identifié cité par l'agence officielle Petra, la partie égyptienne a informé la Jordanie qu'elle allait "reprendre ses livraisons de gaz au royaume au début du mois prochain, à raison de 100 millions de m3 cube par jour".

Amman avait exprimé lundi son inquiétude quant aux coupures dans l'approvisionnement en gaz égyptien, estimant que cela pourrait coûter au royaume plus de deux milliards de dollars en 2012.

Depuis 2011, le gazoduc alimentant Israël et la Jordanie a été visé par 14 attentats, entraînant des ruptures dans l'approvisionnement.

L'Egypte fournit 80% des besoins de la Jordanie pour produire de l'électricité et le gazoduc reliant ce pays à Israël et à la Jordanie a été l'objet d'attaques à répétition.

La Jordanie importe 95% de ses besoins énergétiques, dont 10.000 barils de pétrole par jours acquis à prix préférentiel auprès de l'Irak, à qui le royaume hachémite réclame d'augmenter cet approvisionnement.

L'Egypte avait annoncé le 22 avril sa décision d'annuler ses exportations de gaz vers Israël en invoquant le non-respect de certaines clauses de leur contrat.

Le Caire a indiqué ensuite être disposé à reprendre ses exportations vers l'Etat hébreu, mais à "un nouveau prix et de nouvelles conditions".

La fourniture de gaz à Israël, négociée sous le règne de Hosni Moubarak, chassé par la rue en février 2011, fait depuis des mois l'objet de vives critiques en Egypte, où l'on estime en particulier que le prix a été sous-évalué.

kt/hj