NOUVELLES
26/04/2012 10:12 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

Wall Street en légère hausse, digérant l'emploi américain et des résultats

La Bourse de New York évoluait en légère hausse jeudi peu après l'ouverture, digérant un indicateur moins bon que prévu dans le secteur de l'emploi aux Etats-Unis et des résultats en demi-teinte: le Dow Jones prenait 0,18% et le Nasdaq 0,22%.

Vers 14H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average gagnait 23,54 points, à 13.114,26 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 6,69 points, à 3.036,32 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 cédait 0,02% (-0,28 point) à 1.390,41 points.

Wall Street avait terminé en hausse mercredi, saluant la performance trimestrielle d'Apple ainsi que la volonté de la banque centrale américaine (Fed) d'augmenter son soutien à l'économie américaine: le Dow Jones Industrial Average avait gagné 0,69% à 13.090,72 points et le Nasdaq 2,30% à 3.029,63 points.

"L'absence d'une tendance baissière des inscriptions (au chômage) crée un certain climat de nervosité à l'égard des perspectives économiques" des Etats-Unis, a relevé Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

Le nombre des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage a baissé du 15 au 21 avril, mais moins qu'attendu: 388.000 demandes d'allocations de chômage ont été déposées, soit 0,3% de moins que la semaine précédente, mais plus que la prévision médiane des analystes qui attendait un recul plus marqué à 373.000 nouveaux chômeurs seulement.

Ce chiffre laisse entendre que "le ministère du Travail pourrait publier une nouvelle statistique décevante le 4 mai, jour de la diffusion de son rapport mensuel" très suivi sur le chômage et l'emploi aux Etats-Unis, a estimé Frederic H. Dickson, chef de la stratégie chez D.A. Davidson.

En cette journée très chargée en publications de résultats d'entreprises, les investisseurs digéraient également des performances en demi-teinte.

"Les courtiers reçoivent une liste énorme de résultats d'entreprises ce matin, beaucoup de sociétés publiant de bonnes surprises (...), mais nous avons noté que (la société de messagerie américaine) UPS et (le numéro un mondial du pétrole) ExxonMobil s'étaient distinguées par des publications plus mauvaises que prévu", a ajouté M. Davidson.

Le marché obligataire évoluait en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,947% contre 1,984% mercredi soir et celui à 30 ans à 3,113% contre 3,146%.

ppa/sl/sf