NOUVELLES
26/04/2012 02:36 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

USA: Les demandes d'assurance-emploi restent près d'un sommet de 3 mois

WASHINGTON - Le nombre d'Américains ayant demandé des prestations d'assurance-emploi est resté près d'un sommet de trois mois la semaine dernière, un signe que l'embauche a ralenti depuis l'hiver.

Le nombre de demandes hebdomadaires a reculé de 1000 pour atteindre le niveau désaisonnalisé de 388 000, a indiqué jeudi le département américain du Travail. Ce chiffre est essentiellement inchangé par rapport à celui de la semaine précédente, le plus élevé depuis le 7 janvier.

La moyenne des quatre dernières semaines, une donnée moins volatile, a grimpé à 381 750 demandes, son plus haut niveau en trois mois.

Le nombre de demandes de prestations d'assurance-emploi a grimpé de façon marquée il y a trois semaines, ce qui laisse croire que les employeurs ont mis à pied un plus grand nombre de travailleurs et ont embauché moins de personnes. Selon des économistes, cette hausse aurait pu s'expliquer par les mises à pied temporaires associées aux congés printaniers, plusieurs employés du secteur scolaire étant habituellement privés de travail.

Mais le nombre de demandes de prestations n'a pas reculé depuis. Les analystes s'attendent à ce que les données du gouvernement fassent état d'une création de 175 000 emplois pour le mois d'avril lorsqu'elles seront dévoilées la semaine prochaine. C'est moins que la moyenne de 250 000 nouveaux emplois observée pour les mois de décembre à février.

Déjà en mars, la création d'emploi avait ralenti et les employeurs n'avaient embauché qu'un total de 120 000 nouveaux travailleurs.