NOUVELLES
26/04/2012 04:15 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

Syrie: les Etats-Unis pour des sanctions si les observateurs échouent (Rice)

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se tenir prêt à adopter des sanctions contre le gouvernement syrien s'il empêche les observateurs des Nations unies de faire leur travail, a indiqué jeudi l'ambassadrice américaine Susan Rice.

Rappelant que les Etats-Unis étaient "sceptiques dès le départ" sur l'envoi de 300 observateurs en Syrie, elle a averti: "nous allons vérifier avec soin si cette mission a l'effet escompté (..) et sinon, nous sommes tout à fait disposés, avant l'échéance des 90 jours, à revenir devant le Conseil pour envisager les moyens de pression à utiliser".

Le Conseil de sécurité, a-t-elle affirmé, "doit être prêt à envisager des sanctions si le régime (du président syrien Bachar al-) Assad continue de ne respecter aucune de ses promesses".

La Mission de supervision de l'ONU en Syrie (Misnus) va être déployée pour une période initiale de 90 jours.

Pour Mme Rice, les violences à Hama, dans le centre de la Syrie, où sont basés deux observateurs de l'équipe avancée de l'ONU, "suscitent de nouveaux doutes, qui s'ajoutent à beaucoup d'autres, sur la volonté du gouvernement (syrien) d'appliquer les clauses essentielles du plan" de paix du médiateur international Kofi Annan.

avz/sam