NOUVELLES
26/04/2012 03:32 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

Les sanctions de l'ONU contre la Côte d'Ivoire prolongées mais adaptées

Le Conseil de sécurité de l'ONU a prolongé jeudi d'un an, jusqu'au 30 avril 2013, les sanctions contre la Côte d'Ivoire mais en aménageant l'embargo sur les armes pour permettre aux forces de sécurité du pays de s'entraîner.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité, le Conseil stipule que l'embargo imposé depuis 2004 ne s'appliquera plus aux besoins de l'armée et de la police en termes "d'entraînement et d'expertise", ni à la fourniture de véhicules civils aux forces de sécurité.

L'embargo sur les exportations de diamants bruts ainsi que les mesures ciblées prises contre l'ancien président Laurent Gbagbo et son entourage restent en revanche en vigueur.

Le dernier rapport d'un groupe d'experts de l'ONU chargés de surveiller l'application des sanctions avait dénoncé de nombreuses violations de ces embargos, y compris avec la complicité de pays voisins comme la Guinée.

Les experts estiment les recettes de la vente de diamants bruts à plus de 12 millions de dollars par an.

avz/sam