NOUVELLES
26/04/2012 08:24 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

Les Colts y vont avec Andrew Luck de Stanford comme premier choix

NEW YORK, États-Unis - Le quart Andrew Luck, de l'Université Stanford, a été choisi le premier au total par les Colts d'Indianapolis lors du repêchage de la NFL, jeudi.

Six semaines après avoir libéré Peyton Manning, quatre fois le joueur par excellence, les Colts ont misé sur l'athlète que plusieurs estiment être le mieux préparé à jouer dans la NFL depuis Manning lui-même, choisi premier au total en 1998.

«Je réalise que vous pourriez perdre la tête à essayer chaque jour de vous mesurer à Peyton Manning. Ça ne ferait pas de sens de vivre comme ça, a dit Luck aux médias de la ville des Colts, en appel-conférence. Je sais à quel point il est vu comme une légende. C'était mon idole quand j'étais plus petit. Je vais tout simplement faire de mon mieux à chaque jour. Si je peux être un jour mentionné avec Peyton comme l'un des grands du football, ce serait un rêve devenu réalité.»

Luck est le quatrième quart de Stanford choisi premier au total, un groupe qui inclut notamment John Elway, dont le nom a été dit le premier en 1983.

On croyait que Luck serait le premier choix dès 2011, mais il en a surpris certains en restant une année de plus à Stanford. Il semblait guider le club vers un match de championnat national avant un revers contre l'Université de l'Oregon, en novembre.

Luck devrait participer au mini-camp des recrues des Colts, au début du mois de mai, mais les règlements de la NFL lui interdisent de s'entraîner avec l'équipe avant la fin de ses cours, au début du mois de juin.

Le quart de 22 ans doit rencontrer les partisans et les médias locaux pour la première fois vendredi après-midi au Lucas Oil Stadium, son nouveau domicile.

Les Colts sont passés d'aspirants au titre à une fiche de 2-14 sans Manning, la saison dernière, ce qui a amené le propriétaire Jim Irsay à faire le ménage. Il a remercié plusieurs dirigeants et entraîneurs en janvier, puis a fait des changements au niveau des joueurs à compter de mars.

Luck a réussi 35 passes de touché, la saison dernière - en trois saisons à Stanford, il a éclipsé le record de 77 passes payantes d'Elway, en complétant trois de plus.

Luck a été préféré à son vis-à-vis Robert Griffin III (Baylor), qui a obtenu le trophée Heisman en décembre. Griffin a été choisi deuxième, par Washington.

Les Redskins avaient l'oeil sur Griffin depuis qu'ils ont fait un échange pour grimper au deuxième rang du repêchage, le mois dernier. Ils n'avaient pas eu d'aussi haut rang pour choisir depuis 2000, alors que comme deuxièmes à faire connaître leur choix, ils ont misé sur LaVar Arrington.

Les Redskins espèrent que Griffin amènera de la stabilité à un poste clé. En 2011, Rex Grossman et John Beck n'ont pu faire mieux qu'un dossier de 5-11, et le club a fini au dernier rang de sa section pour la quatrième année de suite.

L'an dernier Griffin a réussi 37 passes de touché et n'a commis que six interceptions; il a récolté 4293 verges aériennes, ainsi que 699 verges au sol. Baylor a couronné une saison de 10-3 en battant l'Université de Washington au Alamo Bowl.

Troisièmes à se présenter, les Browns de Cleveland ont jeté leur dévolu sur le demi offensif Trent Richardson (Alabama), ayant cédé trois choix au Minnesota pour avoir ce troisième choix.

En recherche intense de fabricants de jeux pour l'une des plus faibles attaques de la ligue, les Browns ont donné aux Vikings leurs choix de quatrième, cinquième et septième rondes pour choisir la vedette du Crimson Tide.

Richardson est considéré comme le plus complet des porteurs de ballon disponibles, et possiblement le plus talentueux depuis Adrian Peterson en 2007.

Au quatrième rang, les Vikings ont choisi le plaqueur gauche Matt Kalil (USC). Un athlète de six pieds sept et 306 livres, on espère au Minnesota qu'il offrira une bien meilleure protection au jeune quart Christian Ponder.

Les Jaguars ont obtenu le cinquième rang des Buccaneers, leur octroyant un droit de parole au quatrième tour. Ils ont repêché le receveur de passes Justin Blackmon, issu d'Oklahoma State.

Les Jaguars veulent qu'il dynamise sans tarder la pire attaque de la NFL. Blackmon a capté 122 passes pour 1522 verges dont 18 touchés, la saison dernière. La saison précédente, il a fourni 111 réceptions, 1782 verges et 20 touchés.

Les ailiers espacés ont été un point faible criant à Jacksonville en 2011. Huit ailiers n'ont capté que 121 passes pour 1359 verges, dont sept touchés.

Les Jaguars ont ajouté les receveurs de passe Laurent Robinson et Lee Evans grâce au marché des joueurs autonomes. On veut que le groupe favorise le développement du jeune quart Blaine Gabbert, choisi 10e au total en 2010.