NOUVELLES
26/04/2012 08:39 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

Les Angolais réfugiés ne pourront plus rester en Zambie

Près de 23.000 Angolais vivant en Zambie vont perdre leur statut de réfugiés fin juin, a annoncé jeudi le gouvernement de Lusaka, afin de les inciter à tous rentrer chez eux, dix ans après la fin de la guerre civile.

"Depuis la fin de la guerre civile en Angola en avril 2002, environ 180.000 réfugiés sont rentrés chez eux volontairement et pacifiquement et ont réintégré leur région d'origine", a expliqué un responsable du ministère de l'Intérieur, Max Nkole.

"Aujourd'hui, seulement 23.000 réfugiés angolais restent enregistrés en Zambie (...) Ces réfugiés angolais restant en Zambie qui leur a garanti le statut de réfugiés en raison de la guerre civile devraient maintenant demander la protection de leur pays d'origine", a-t-il précisé dans un communiqué.

Le statut de réfugiés devrait s'interrompre le 30 juin et les Angolais qui souhaiteront rester dans le pays devront solliciter un visa.

Au cours des 27 années de guerre civile, 600.000 Angolais ont fui leur pays pour les pays voisins selon des sources officielles. La plupart ont regagné leur pays et la Zambie les a invités depuis des années à le faire.

Depuis la fin de la guerre civile, la production pétrolière angolaise a donné à ce pays l'une des plus fortes croissance dans le monde mais les deux tiers de ses habitants restent dans une situation d'extrême pauvreté.

os-g/pb/jms