NOUVELLES
26/04/2012 05:00 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

Le TSX a grimpé, les données US ayant eu le dessus sur les résultats au Canada

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de jeudi en hausse, la publication de données économiques jugées positives au sujet du marché américain de l'habitation ayant semblé faire oublier les résultats financiers plutôt faibles affichés par les sociétés canadiennes.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 34,78 points pour terminer à 12 145,85 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a grimpé de 22,12 points à 1393,24 points.

Le dollar canadien a quant à lui retraité de 0,05 cent US à 101,63 cents US.

Sur Wall Street, les marchés ont profité de l'annonce de données optimistes au sujet du marché de l'habitation. Selon un rapport de l'association nationale des agents immobiliers, le nombre de personnes ayant signé un contrat en vue de l'achat d'une maison a progressé à son niveau le plus élevé en près de deux ans.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 113,90 points à 13 145,85 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 20,98 points à 3050,61 points et que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 9,29 points à 1399,98 points.

Mais le cours des actions de plusieurs grandes entreprises américaines a chuté à la suite de la publication de leurs résultats financiers. Le spécialiste de l'assurance-santé Aetna a été un des plus grands perdants.

Les résultats d'autres entreprises ont aussi témoigné de l'impact de la crise des dettes en Europe de ce côté de l'océan. Dow Chemical, le plus grand fabricant américain de produits chimiques, et UPS, la société de livraison de colis, ont tous deux souffert de l'inquiétude au sujet des économies européennes.

En outre, le gouvernement américain a indiqué que le nombre de personnes ayant demandé des prestations d'assurance-emploi avait peu changé la semaine dernière, ce qui est venu ajouter au niveau d'incertitude par rapport aux embauches des sociétés.

«Nous nous retrouvons dans un marché qui est dominé par ces grandes nouvelles, ces facteurs macro-économiques, et nous semblons nous rediriger vers un état d'esprit axé de façon intermittente sur le risque», a observé Garey Aitken, directeur de la recherche en valeurs chez Bissett Investment Management.

«Nous avons vu pas mal de volatilité sur les marchés de valeurs mobilières — y compris au Canada — en fonction de cela. Peut-être avons-nous eu une petite pause aujourd'hui, mais je ne crois pas que nous soyons sortis du bois.»

Le secteur des matériaux a cédé 1,9 pour cent après que Potash Corporation (TSX:POT) eu dévoilé des résultats décevants pour son premier trimestre, ce qui a fait chuter son action de trois pour cent, soit 1,40 $, à 42,25 $. La montréalaise Domtar (TSX:UFS) a aussi vu son profit du premier trimestre chuter de façon importante, et son action a reculé de 6,6 pour cent à 88,06 $.

Sur le TSX, le secteur de l'énergie a crû de 1,3 pour cent, le cours du pétrole ayant avancé de 43 cents US à 104,55 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le cours du lingot d'or s'est pour sa part apprécié de 18,20 $ US à 1660,50 $ US l'once, et le prix de la livre de cuivre a diminué de 0,3 cent US à 3,765 $ US.