NOUVELLES
26/04/2012 12:07 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

Le bénéfice et les revenus de Shoppers se sont améliorés au premier trimestre

TORONTO - Le bénéfice de Corporation Shoppers Drug Mart (TSX:SC) s'est légèrement amélioré au premier trimestre, tandis que ses ventes se sont appréciées de deux pour cent.

L'entreprise torontoise, qui exploite la bannière Pharmaprix au Québec, a affiché un bénéfice net de 119 millions $ au premier trimestre, contre 118 millions $ pour la même période l'an dernier. Cela correspond à un profit de 56 cents par action, comparativement à 54 cents l'an dernier.

Les ventes du premier trimestre se sont chiffrées à 2,394 milliards $, soit une augmentation de deux pour cent par rapport à la même période l'année précédente. Shoppers attribue cette hausse à la croissance modérée des ventes de la pharmacie et aux résultats des produits vendus sans ordonnance.

Shoppers a expliqué par voie de communiqué que les fortes ventes de produits vendus sans ordonnance, combinées à la rigueur de la gestion des prix et des activités promotionnelles, avaient contrebalancé les pressions continues à la baisse exercées sur les ventes et les marges dans la pharmacie, ce qui a entraîné une augmentation des bénéfices bruts de 3,6 pour cent comparativement à la même période l'année précédente.

Les ventes de médicaments d'ordonnance durant le premier trimestre se sont chiffrées à 1,168 milliard $, soit une augmentation de 1,6 pour cent par rapport à la même période l'année précédente. Au premier trimestre, les ventes de médicaments d'ordonnance ont représenté 48,8 pour cent du chiffre d'affaires de Shoppers, contre 49 pour cent un an plus tôt.

Les ventes de produits vendus sans ordonnance ont atteint 1,226 milliard $ durant le premier trimestre, en hausse de 2,5 pour cent comparativement à la même période l'année précédente. L'entreprise a expliqué cette augmentation par une forte hausse des ventes dans le secteur des cosmétiques et dans d'autres catégories, notamment celles de produits d'alimentation et de confiseries.

Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont avancé de 1,5 pour cent.

L'action de Shoppers a cédé jeudi 34 cents à la Bourse de Toronto, pour terminer la journée à 42 $.