NOUVELLES
26/04/2012 02:05 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

La perte annuelle de Nintendo atteint 533 millions $

TOKYO - Les faibles ventes de la console Wii et la vigueur du yen ont fait plonger les résultats financiers de Nintendo, qui a affiché jeudi une perte annuelle de 43,2 milliards de yens, soit environ 533 millions $ US.

L'entreprise de Kyoto, au Japon, qui fut autrefois l'un des fleurons du secteur des jeux vidéo grâce à des franchises comme Pokemon et Super Mario, a vu son étoile pâlir avec l'arrivée des téléphones intelligents. Ces derniers ont désormais la faveur des joueurs occasionnels.

Nintendo, qui est en concurrence directe avec Microsoft et Sony, reconnaît que les ventes ont souffert de la réduction du prix de vente de la console 3DS, survenue au cours de l'année financière.

Normalement, cette stratégie permet de faire bondir les ventes de produits qui restent trop nombreux sur les tablettes. Mais dans ce cas particulier, cela s'est traduit par une érosion du bénéfice net de l'entreprise.

Nintendo, qui n'a pas ventilé ses résultats pour chaque trimestre, avait rapporté l'an dernier des profits nets de 77,6 milliards de yens, soit environ 960 millions $ US.

Le président de Nintendo, Satoru Iwata, a plusieurs fois nié que les téléphones intelligents nuisaient à l'entreprise même si, traditionnellement, Nintendo cible les joueurs occasionnels.

Les ventes annuelles de Nintendo ont fléchi de 36 pour cent pour atteindre 647,7 milliards de yens (8 milliards $ US). Les prévisions initiales de l'entreprise étaient de 660 milliards de yens (8,1 milliards $ US). Les analystes interrogés par FactSet s'attendaient pour leur part à des ventes de 670 milliards de yens, soit 8,3 milliards $ US.