NOUVELLES
26/04/2012 09:23 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

Deux attentats contre des journaux font au moins sept morts au Nigeria

ABUJA, Nigeria - Deux attentats ont visé jeudi des journaux nigérians à Abuja, la capitale, et dans la ville de Kaduna, dans le nord, faisant au moins sept morts, selon des témoins.

À Abuja, un kamikaze au volant d'une voiture piégée a défoncé l'entrée du siège de «ThisDay», un quotidien influent, a déclaré un porte-parole de la Croix-Rouge nigériane, Nwakpa O. Nwakpa. L'explosion a fait au moins trois morts et plusieurs blessés, a-t-il précisé.

Des soldats et des policiers se sont rapidement déployés autour du bâtiment, dont le toit a été partiellement détruit et les vitres soufflées par la déflagration.

Un responsable du journal, Gbayode Somuyiwa, a dit avoir été informé que l'attentat avait également endommagé l'imprimerie du quotidien.

À Kaduna, un homme a lancé une bombe sur un groupe de personnes à proximité d'un bâtiment abritant les locaux des journaux «ThisDay», «The Moment» et «The Daily Sun», faisant au moins quatre morts, selon M. Nwakpa. L'assaillant a été arrêté, a indiqué la police.

Les deux attentats n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat. Ils surviennent alors que la secte islamiste Boko Haram mène une lutte sanglante contre le pouvoir central avec l'objectif d'instaurer la loi islamique dans le pays et de libérer ses membres en détention.

Boko Haram est jugé responsable de la mort de plus de 440 personnes depuis le début de l'année au Nigeria, selon un décompte de l'Associated Press.