NOUVELLES
26/04/2012 05:13 EDT | Actualisé 26/06/2012 05:12 EDT

Damas doit respecter "sans délai" ses promesses de retrait militaire (chef de l'ONU)

Le gouvernement syrien n'a pas respecté sa promesse de retirer ses forces et ses armes lourdes des villes du pays et doit le faire "sans délai", a affirmé jeudi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Dans un communiqué, ce dernier se dit "profondément troublé" par la présence de troupes et d'armes lourdes dans ces villes, "signalée par les observateurs de l'ONU" sur place, ce qui est "en contradiction avec les engagements du gouvernement syrien".

M. Ban exige ainsi que le régime du président Bachar al-Assad "respecte ses engagements sans délai".

Se disant "très inquiet" de la poursuite de la violence en Syrie, notamment "des bombardements et des explosions dans des quartiers résidentiels", le secrétaire général "condamne dans les termes les plus fermes la poursuite de la répression contre la population civile syrienne et la violence d'où qu'elle vienne".

"Cette situation est inacceptable et doit cesser immédiatement", ajoute ce communiqué au ton particulièrement ferme.

M. Ban rappelle en outre "à toutes les parties, et particulièrement au gouvernement de Syrie, la nécessité de garantir que les conditions pour un déroulement efficace de la mission des observateurs de l'ONU soient respectées immédiatement, y compris l'arrêt de la violence armée".

Les 300 observateurs de l'ONU autorisés par le Conseil de sécurité doivent commencer à être déployés en Syrie la semaine prochaine. Une équipe avancée est sur place depuis la mi-avril.

avz/sam