Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Syrie: au moins 12 civils tués dans le pilonnage de la ville de Hama (ONG)

Au moins 12 civils ont été tués et des dizaines blessés mercredi dans le bombardement par les forces régulières d'un quartier de la ville rebelle de Hama, dans le centre de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'ONG a précisé que le pilonnage avait visé le quartier de Masaa al-Tayaran, en dépit de la présence dans la ville de Hama de deux observateurs de l'ONU chargés de surveiller le cessez-le-feu, censé être entré en vigueur le 12 avril, mais régulièrement violé.

Une vidéo publiée par des militants sur YouTube après le bombardement montre ce qui semble être des maisons réduites en gravats et des habitants cherchant à mains nues d'éventuels survivants. Un large cratère est aussi visible.

"Le pilonnage a eu lieu à 18H15 (15H15 GMT) et a détruit de nombreuses maisons" de ce quartier populaire, a déclaré via Skype le militant local Abou Ghazi, ajoutant: "de nombreuses victimes sont restées sous les gravats".

Un habitant, également joint via Skype, a évoqué une situation "dramatique", avec un bilan amené à augmenter.

Les violences en Syrie ont fait au moins 11.100 morts en plus de 13 mois d'une révolte populaire qui s'est peu à peu militarisée face à la répression, selon l'OSDH.

jz/cco/feb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.