Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Qatar accorde un prêt d'un milliard de dollars à la Tunisie

TUNIS, Tunisie - Le Qatar a annoncé, mercredi, l'octroi d'un prêt d'un milliard de dollars à la Tunisie et sa disposition à accueillir 20 000 travailleurs tunisiens parmi les diplômés chômeurs de ce pays, selon le porte-parole de la présidence tunisienne.

Adnène Mancer en a fait l'annonce lors d'une conférence de presse à Tunis au terme de la visite du président tunisien Moncef Marzouki à Doha, où il a participé aux travaux de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement et appelé les bailleurs de fonds à investir dans «la nouvelle Tunisie démocratique».

Le président tunisien s'est également rendu au Koweït, où il a obtenu des promesses de financement de «projets coûteux», notamment pétroliers, selon M. Mancer.

Lors de ce voyage, M. Marzouki a annoncé la décision de Tunis d'exempter à partir de mai les ressortissants des pays du Golfe du visa d'entrée, une mesure qui «aura des répercussions sur le tourisme et l'investissement en Tunisie», a estimé le porte-parole.

En raison des troubles qui ont suivi la chute du régime du président Ben Ali en janvier 2011, la Tunisie a enregistré un recul sans précédent de son produit intérieur brut, à -1,8 pour cent l'an dernier, tandis que le taux de chômage est passé de 14 pour cent à plus 19 pour cent de la population active. Sur les quelque 750 000 Tunisiens sans emploi, près de 200 000 possèdent un diplôme universitaire.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.