Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Iran: quatre Gardiens de la Révolution tués par des rebelles kurdes (media)

Les rebelles kurdes ont tué quatre Gardiens de la Révolution, l'armée d'élite du régime iranien, dans l'ouest du pays, a indiqué mercredi un responsable provincial, cité par l'agence de presse Mehr.

L'attaque a été menée mardi soir par des membres du PJAK (Parti pour une vie libre au Kurdistan), principal mouvement kurde de lutte armée contre le régime de Téhéran, près de la ville de Paveh, dans la province de Kermanshah, a précisé Mehr.

"Quatre membres des Gardiens ont été tués et quatre autres blessés dans cet acte lâche", a déclaré un haut responsable de la sécurité de la province, Shahryar Heydari.

Selon lui, le PJAK a également subi des pertes, sans plus de précisions.

Ces morts sont les premiers annoncés depuis l'été dernier.

En septembre, les Gardiens de la révolution avaient indiqué avoir "nettoyé" les zones frontalières du nord-ouest de l'Iran des groupes rebelles kurdes armés et tué 180 rebelles du PJAK.

Et en octobre, le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, et le président de la région autonome du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, avaient affirmé que la question du PJAK était "réglée".

mod/cco/feb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.