NOUVELLES
23/04/2012 03:49 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Un journaliste jordanien inculpé d'incitation à la contestation du régime

Un journaliste travaillant pour un site d'informations en ligne a été inculpé lundi d'incitation à la contestation du régime, pour avoir publié des allégations liées à une affaire de corruption concernant un projet immobilier, a indiqué un procureur.

"Jamal Mouhtaseb, rédacteur en chef de Gerasa News, a été inculpé d'incitation à la contestation du régime aujourd'hui", a indiqué à l'AFP un procureur d'un tribunal militaire à l'AFP, sous couvert de l'anonymat, sans donner plus de précision.

M. Mouhtaseb, qui a été placé en détention provisoire, risque 15 ans de prison s'il est reconnu coupable.

Son site a publié lundi des déclarations d'un député, affirmant sous couvert de l'anonymat que "les députés de la chambre basse du Parlement ont reçu des +directives royales+ afin qu'ils n'accusent pas un ancien ministre dans une affaire de corruption présumée".

En 2011, la Jordanie avait annoncé l’ouverture d’une enquête sur un important programme immobilier pour des familles modestes, après des accusations de corruption lancées par plusieurs députés.

Le programme avait été lancé en 2008 avec un budget annoncé de 7 milliards de dollars pour construire 100.000 logements sur cinq ans dans les régions nord, centre et sud de la Jordanie.

L'Association de la presse jordanienne, le Centre de défense de la liberté des journalistes, a dénoncé l'inculpation du journaliste.

"Le tribunal de sûreté d'Etat ne devrait pas s'occuper de problèmes liés à la presse et à la publication. Nous appelons à la libération immédiate de Mouhtaseb. Sa détention est une violation de la liberté de la presse", a déclaré Tareq Momani, le chef de l'association.

str-akh/lap/cco

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!