NOUVELLES
23/04/2012 09:55 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Un "désir de changement" souffle sur la France, selon la presse américaine

L'arrivée de François Hollande en tête du premier tour de la présidentielle reflète un "désir de changement" en France, estimait lundi la presse américaine, tout en s'interrogeant sur l'avenir du couple franco-allemand en cas de défaite de Nicolas Sarkozy.

Les résultats de dimanche soir "semblent refléter un désir de changement en France après 17 années pendant lesquelles le pays a été dirigé par des présidents conservateurs de centre-droit", écrit le New York Times.

Evénement rare dans la presse américaine, qui ne s'est guère passionnée pour la campagne française: le quotidien new-yorkais publiait en une un montage photo montrant François Hollande (PS) et Nicolas Sarkozy (UMP) côte à côte.

M. Hollande est arrivé dimanche soir en tête du premier tour avec 28,63% des suffrages exprimés, devant M. Sarkozy qui en a recueilli 27,18%, selon les résultats complets du premier tour publiés lundi par le ministère de l'Intérieur.

Selon le New York Times, ce résultat "pourrait également constituer le premier signe d'une contestation de la vision allemande de la gestion de la crise de l'euro, qui fait de la dette et des dépenses publiques des boucs émissaires et selon qui l'austérité doit précéder la croissance".

"De fait, si M. Hollande est élu président, une confrontation avec (la chancelière allemande Angela) Merkel semble inévitable", estime le journal.

Selon le Washington Post, Nicolas Sarkozy fait les frais de la crise économique et financière: "comme d'autres dirigeants européens, il a vu sa popularité décliner à mesure que la crise se répandait".

M. Sarkozy lutte désormais pour sa "survie politique", titre le Wall Street Journal. "Le choix que va faire la France aura de grandes implications pour le reste de l'Europe. Jusqu'à maintenant, le pays s'est conformé à l'austérité prônée par l'Allemagne pour affronter la crise. Mais M. Hollande, favori pour remporter le deuxième tour le 6 mai, presse ses voisins de dépenser plus pour relancer la croissance".

Ces "résultats sont un choc pour M. Sarkozy", note le Los Angeles Times, selon qui le président français ne s'est "jamais débarrassé de son image de président des riches".

Le journal souligne également que le score de Marine Le Pen "semble refléter un profond désenchantement de nombreux électeurs à l'égard des principaux partis politiques français".

eg/sam

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!