DIVERTISSEMENT
23/04/2012 06:58 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Les studios DreamWorks vont produire un remake du film de Ken Scott "Starbuck"

Starbuck

Les studios DreamWorks ont annoncé lundi à Los Angeles avoir acheté les droits de remake de la comédie québécoise "Starbuck", sortie en 2011 au Canada.

Le studio de Steven Spielberg précise que le casting a commencé et que le tournage devrait débuter avant la fin de l'année. Ken Scott, qui a signé l'original, réalisera aussi le remake. Son producteur André Rouleau sera également à la barre de la production de la version américaine.

"Nous avons été complètement séduits par l'histoire de Starbuck", qui possède "un attrait universel", déclare dans un communiqué Stacey Snider, co-présidente et directrice générale de DreamWorks Studios. "Nous sommes très heureux de travailler avec l'équipe originale du film, Ken Scott et André Rouleau, et sommes impatients de collaborer avec eux" sur le remake.

"Nous sommes très heureux de travailler avec Steven, Stacey et toute l'équipe de DreamWorks. Ils sont aussi passionés que nous par cette histoire. Nous ne pouvions pas avoir de meilleurs partenaires", déclare Ken Scott.

"Starbuck" raconte l'histoire d'un Québécois d'origine polonaise, David Wozniak, interprété par l'acteur et humoriste Patrick Huard, qui, après avoir vendu des années durant son sperme à une clinique de fertilité, découvre être père biologique de 533 enfants.

Ce boucher d'une quarantaine d'années, mais adolescent devant l'éternel, est confronté à un dilemme cornélien: assumer la paternité de centaines d'enfants qui cherchent à le connaître ou s'engager dans une vie de couple bien rangée. "Starbuck" a récolté plus de 3,5 millions de dollars au box-office québécois. Il sortira en Espagne le 4 mai prochain, le 6 juin en Belgique et le 27 juin en France.

Ken Scott avait déjà signé "La grande séduction" (2003), l'un des grands succès du cinéma québécois en France.

rr-gl/sf

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!