NOUVELLES
23/04/2012 05:45 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

République tchèque: le gouvernement fera face à un vote de confiance

PRAGUE - Le gouvernement de la République tchèque sera soumis à un vote de confiance, vendredi, dont l'issue déterminera la tenue ou non d'élections anticipées, a indiqué lundi le premier ministre.

L'annonce de Petr Necas survient au lendemain d'une entente conclue entre les leaders des trois partis formant le gouvernement de droite, une entente prévoyant le démantèlement de leur coalition.

M. Necas a fait des pressions pour mettre fin à la coalition tripartite après que Vit Barta, du parti centriste des Affaires publiques, ait été condamné dans une affaire de pots-de-vin sans toutefois consentir à démissionner de son siège parlementaire.

Le premier ministre a précisé que si le gouvernement perdait ce vote de confiance, son parti de droite, l'ODS, tenterait de conclure une entente avec d'autres partis pour dissoudre le Parlement d'ici le 3 mai — au plus tard —, pour que des «élections anticipées puissent être tenues d'ici la fin du mois de juin».

Sans la présence d'Affaires publiques, le gouvernement perdrait sa majorité à la Chambre basse du Parlement, qui compte 200 sièges. Or, un certain nombre d'élus d'Affaires publiques sont en train de former un nouveau groupe pour apporter leur soutien au gouvernement.

La coalition dirigée par M. Necas a pris le pouvoir en juillet 2010, et a depuis fait face à une série de crises en raison des tensions existant entre les deux partis de droite et Affaires publiques.

Elle a aussi été fustigée par l'opposition et les syndicats pour les diverses mesures d'austérité, nécessaires selon le gouvernement pour abaisser le déficit budgétaire sous la barre des 3,0 pour cent du produit intérieur brut.

Près de 100 000 Tchèques se sont rassemblés samedi à Prague pour exprimer leur ras-le-bol face aux compressions, dans l'une des plus grandes manifestations à avoir été organisées depuis la chute du régime communiste, en 1989.

Les manifestants ont exhorté le gouvernement à renoncer aux compressions et à démissionner, des demandes auxquelles le gouvernement n'a toujours pas donné suite.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!