NOUVELLES
23/04/2012 02:31 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Quelque 500 Syriens ont fui en Jordanie en deux jours (association)

Environ 500 Syriens ont fui les violences dans leur pays pour se réfugier en Jordanie, sous les tirs de l'armée syrienne, samedi et dimanche, a indiqué lundi une organisation humanitaire jordanienne.

"Dimanche, environ 300 réfugiés ont pu échapper à une embuscade tendue par l'armée syrienne près de la frontière et sont entrés en Jordanie. Plus de 30 personnes ont été blessées par des tirs de l'armée", a déclaré à l'AFP Zayed Hammad, président de l'"Association du Livre saint et de la Tradition du prophète", qui apporte de l'aide à quelque 30.000 réfugiés syriens.

"L'armée jordanienne a éteint les lumières à la frontière lorsque les tirs ont commencé pour empêcher les snipers de tuer des réfugiés", a-t-il ajouté, précisant qu'un des blessés était depuis décédé.

De plus, "environ 200 Syriens ont fui en Jordanie samedi après avoir traversé la même épreuve. D'autres réfugiés syriens m'ont dit qu'ils avaient dû donner des pots-de vin à des soldats syriens à la frontière pour qu'ils les laissent quitter le pays", a ajouté M. Hammad.

Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a annoncé jeudi que 12.500 Syriens, ayant fui les violences dans leur pays pour se réfugier en Jordanie, s'étaient enregistrés à la mi-avril auprès de l'organisation.

Selon les autorités jordaniennes, près de 100.000 Syriens ont trouvé refuge en Jordanie ou ont transité par le royaume depuis le début de la révolte en mars 2011 contre le régime de Bachar al-Assad, qui a fait plus de 11.100 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dimanche, le HCR a estimé que la Jordanie avait besoin d'aide pour accueillir les dizaines de milliers de réfugiés syriens.

Manuel Basler, un envoyé du gouvernement suisse, est par ailleurs arrivé dimanche en Jordanie pour examiner la situation des réfugiés syriens.

"La Suisse cherche à aider les réfugiés ainsi que les pays hôtes, en particulier la Jordanie", a-t-il déclaré, après avoir rencontré des responsables officiels et visité des villes à la frontière, selon l'agence officielle Petra.

"La Jordanie devrait être soutenue pour accueillir les réfugiés et pour leur laisser sa frontière ouverte", a-t-il ajouté.

akh/lap/cco

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!