NOUVELLES
23/04/2012 04:54 EDT | Actualisé 22/06/2012 05:12 EDT

Pas de craintes pour un diplomate saoudien enlevé au Yémen (chef tribal)

Un médiateur tribal a assuré lundi que la vie d'un diplomate saoudien enlevé par Al-Qaïda dans le sud du Yémen n'était pas menacée et qu'il devrait être libéré prochainement.

"Les négociations sont en cours ... et devraient aboutir dans moins d'une semaine", a déclaré à l'AFP, cheikh Tarek al-Fadhli, un ancien jihadiste.

"Il n'y a aucune crainte pour la vie du diplomate", a-t-il ajouté en refusant d'entrer dans le détail des négociations.

Le ministère saoudien de l'Intérieur a réclamé le 17 avril la libération du vice-consul saoudien à Aden, Abdallah al-Khalidi, annonçant que ce dernier était aux mains d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa).

Aqpa "a confirmé être responsable du rapt du consul saoudien à Aden", a déclaré le porte-parole du ministère, cité par l'agence officielle Spa. Il a indiqué que les ravisseurs réclamaient la libération d'islamistes, dont des femmes, emprisonnés en Arabie saoudite, et une rançon, sans en préciser le montant.

mou/mh/sw

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!