NOUVELLES
23/04/2012 12:24 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Obama va honorer le "messager de l'Holocauste" Jan Karski à titre posthume

Le président Barack Obama a annoncé lundi qu'il allait remettre à titre posthume la plus haute récompense civile américaine au Polonais Jan Karski, qui avait tenté d'alerter l'Occident sur l'extermination des Juifs par l'Allemagne nazie.

M. Obama, qui visitait le mémorial de l'Holocauste à Washington en compagnie du prix Nobel Elie Wiesel, lui-même rescapé des camps de la mort, a insisté sur la nécessité d'informer les jeunes générations sur un "crime unique dans l'histoire de l'Humanité".

"Nous devons dire à nos enfants comment ce mal a pu se produire, parce que tant de personnes ont succombé à leurs instincts les plus sombres, et parce que tant d'autres sont restés silencieux", a estimé M. Obama.

"Parlons aussi à nos enfants des Justes (...) Parmi ceux-ci était Jan Karski, un jeune catholique polonais, qui a vu des Juifs en train d'être mis dans des wagons à bestiaux, qui a vu les tueries, et qui a dit la vérité, jusqu'au président Roosevelt", a-t-il ajouté.

"Jan Karski est décédé il y a plus d'une décennie. Mais aujourd'hui, je suis fier d'annoncer que ce printemps, je lui décernerai la plus haute récompense civile américaine, la médaille présidentielle de la liberté", a révélé M. Obama.

Karski, mandaté en 1943 par des résistants juifs et le gouvernement polonais en exil, s'était rendu deux fois clandestinement dans le ghetto de Varsovie et avait essayé de convaincre les Alliés d'agir pour faire cesser l'Holocauste.

Pour alerter l'Occident, Karski avait traversé l'Europe occupée, en train, à bicyclette de nuit, à pied à travers les montagnes puis en bateau jusqu'à Gibraltar, avant de gagner Londres et Washington.

Il s'était entretenu avec le président Roosevelt et le juge de la Cour suprême américaine Felix Frankfurter. Mais jusqu'à la fin de sa vie en 2000 il avait été hanté par le fait qu'il n'avait pas réussi à les convaincre de l'urgence d'agir.

tq/sam

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!