NOUVELLES
23/04/2012 12:30 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Obama annonce de nouvelles sanctions contre l'Iran et la Syrie

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama a annoncé lundi de nouvelles sanctions contre l'Iran et la Syrie lors d'un discours dans lequel il a condamné "la folie" des exactions de masse et estimé que la lutte contre les violations des droits de l'Homme était un chantier permanent.

Les sanctions visent des personnes ainsi que des entités en Iran et en Syrie qui se servent de la technologie pour limiter les droits fondamentaux des citoyens, par exemple en brouillant les communications téléphoniques ou en bloquant les sites Web servant à l'échange d'informations entre contestataires.

Barack Obama s'exprimait à l'occasion de sa première visite en tant que président au musée américain du génocide des juifs pendant la Deuxième guerre mondiale, le U.S. Holocaust Memorial Museum, à Washington. S'adressant à l'écrivain Elie Wiesel, rescapé de la Shoah, prix Nobel de la paix et militant des droits de l'Homme, il lui a déclaré: "Vous nous avez montré le chemin. Si vous ne pouvez renoncer, si vous pouvez y croire, alors nous pouvons y croire."

Le chef de l'Etat a également défendu les mesures prises par son gouvernement pour protéger des innocents, affirmant: "Nous avons sauvé d'innombrables vies."

"La souveraineté nationale n'est jamais un permis de massacrer son peuple", a insisté M. Obama, à l'heure où des pressions s'exercent sur les Etats-Unis pour trouver une solution en Syrie. Les Nations unies estiment que la répression de la contestation contre le régime du président Bachar el-Assad a fait plus de 9.000 morts depuis la mi-mars 2011. AP

st/v553

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!