NOUVELLES
23/04/2012 09:36 EDT | Actualisé 23/06/2012 05:12 EDT

Nucléaire: chef de la diplomatie iranienne "optimiste" sur les négociations

Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi s'est déclaré lundi "optimiste" sur les négociations sur le programme nucléaire iranien prévues le 23 mai à Bagdad avec les grandes puissances du groupe 5+1.

"Les résultats de la réunion d'Istanbul ont été satisfaisants, et je suis optimiste quant à la prochaine réunion à Bagdad", a déclaré à la presse M. Salehi, qui effectue une visite de travail de deux jours en Tunisie.

Téhéran a renoué le dialogue sur ses activités nucléaires sensibles le 14 avril à Istanbul avec le groupe 5+1: les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Etats-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne) plus l'Allemagne.

Les deux parties doivent se retrouver le 23 mai à Bagdad pour entrer dans le vif des négociations. L'Occident accuse l'Iran, malgré ses démentis répétés, de chercher à se doter de l'arme atomique et cherche à obtenir des garanties de Téhéran sur la nature "exclusivement" civile de son programme nucléaire.

Interrogé sur les menaces d'Israël d'une attaque préventive contre les installations nucléaires iraniennes, M. Salehi a estimé qu'il s'agissait d'un "bluff".

"Les menaces d'Israël d'attaquer l'Iran sont du bluff mais en tout état de cause nous les prenons sérieusement et nous sommes prêts à nous défendre", a déclaré M. Salehi qui s'exprimait en arabe.

Concernant la Syrie, le chef de la diplomatie iranienne a estimé nécessaire de "donner une chance au régime syrien" et s'est prononcé pour "une solution syro-syrienne".

"Il faut donner une chance au régime syrien. Le régime de Bachar a promis des réformes et a commencé à les appliquer. Nous espérons que la violence va cesser et que l'initiative de Kofi Annan (le médiateur de l'ONU) va réussir", a-t-il dit lors d'un bref point de presse après un entretien avec le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali.

M. Salehi doit rencontrer dans l'après-midi le président de l'Assemblée nationale constituante Mustapha Ben Jaafar. Il s'entretiendra mardi avec le ministre du Commerce Mohamed Lamine Chakhari et rencontrera le président tunisien Moncef Marzouki.

ms-cf/aub

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!